Armagnac

Elle est divisée en 3 zones de production dont les contours épousent par une étonnante prédestination les forme d’une feuille de vigne :

Le bas Armagnac ou Armagnac noir à l’ouest, repose sur des sols de sable fauve argilo-siliceux et de boulbènes, limons anciens. Ils donnent des eaux-de-vie fruitées, fines et complexes, les plus réputées.
La Ténarèze au centre, autour de Condom, possède des sols argilo-calcaires. Le produit est plus corsé et nécessite un long vieillissement.
Le haut Armagnac est dit Armagnac blanc à cause de son sol calcaire et marneux, parfois surmonté de boubènes. Situé à l’est de l’appellation, ses eaux de vie dont la production est devenue confidentielle, sont produites sur quelques îlots viticoles résiduels.

L’armagnac entre dans la composition d’un certain nombre de produits à base de fruits et de cocktails gascons.

Source :
Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac
www.armagnac.fr

Laisser un commentaire